Mariage sur la Route des Vins




Lisa et Masaki, français et oenophiles expatriés depuis 2011, au Japon d’abord, puis aux USA, se sont mariés à Bordeaux, le 29 septembre 2018. Pendant 3 jours, durant la période des vendanges, ils ont fait découvrir à leurs invités la région bordelaise ainsi que leurs passions pour le vin, au travers d’activités ludiques et en célébrant la cérémonie dans un domaine viticole bordelais, le Château Lafitte Laguens.

Pour mener à bien leur projet, ils ont décidé de faire sponsoriser leur mariage. A la difficulté d’organiser un tel événement à distance, s’est donc ajoutée la recherche de partenaires, dans le contexte d’une relative méconnaissance du concept de mariage sponsorisé en France.

Et comme ils aiment le challenge et les travaux manuels, l'ensemble de la décoration ainsi que la robe de mariées ont été réalisés à la main.


Rencontre avec ...


Masaki et Lisa - © Tous droits réservés
Masaki et Lisa - © Tous droits réservés

Angélique DEBRUXELLES du magazine Un Jour Un Oui a partagé un moment avec Lisa et Masaki, expatriés français depuis 2011 ont organisé leur mariage sponsorisé dans le vignoble bordelais.

 

Un Jour Un Oui : Bonjour Lisa et Masaki, 

Racontez-moi votre histoire...

Lisa : Nous nous sommes rencontrés en 2010, au cours d'une soirée organisée par des amis communs. Quelques mois après notre rencontre, j'ai quitté mon emploi pour suivre Masaki, muté au Japon. Nous y avons passé 6 ans.

Masaki : J'ai profité d'un voyage en amoureux à Okinawa pour faire ma demande en mariage. Puis j'ai accepté une nouvelle localisation professionnelle, aux USA, cette fois. Depuis notre installation aux USA, nous avons adopté deux chats : Boson et Boulette.

 

Lisa : ...Qui nous ont activement aidé à préparer notre mariage. 

 

Comment avez-vous eu l'idée de faire un mariage sponsorisé et en quoi cela consiste-t-il en quelques mots ?

Un ami nous a parlé du concept du mariage sponsorisé au cours de son mariage... qui n'était pas sponsorisé. Compte tenu de nos parcours respectifs (Lisa est dans la communication et la gestion de projet Web, Masaki est commercial/chef de projet dans l'automobile), nous nous sommes dit que nous serions en mesure de montrer un projet solide, susceptible de plaire aux potentiels annonceurs.

 

Et puis nous aimons les défis, donc on s'est dit "pourquoi pas ?". Le concept du sponsoring, c'est qu'en échange d'une réduction sur le prix de la prestation, les jeunes mariés s'engagent à faire la promotion du prestataire. Cela peut passer par des articles, l'affichage de logo sur les supports de communication, la citation dans des articles écrits par des médias tiers, la création de pages dédiées sur le site de mariage, la mise en avant sur les réseaux sociaux... On peut tout imaginer. Pour le prestataire, cela revient donc à sous-traiter au couple une partie de son activité publicitaire.

Masaki et Lisa - © Tous droits réservés
Masaki et Lisa - © Tous droits réservés

Combien de prestataires ont accepté d'être les sponsors de votre mariage et qui sont-ils ?

 

Nos 5 sponsors principaux sont :

  • Villacreces Traiteur : Traiteur incontournable en Gironde, Villacreces met en écoute, créativité et savoir-faire au service de vos papilles,
  • Fleurie Bordeaux : Après des années d'expérience chez les meilleurs fleuristes de Bordeaux, Amandine vient de créer "Fleurie", sa propre boutique,
  • Julie Bruhier : Photographe freelance sur Bordeaux et sa région, Julie est à la fois artiste et globe-trotter,
  • Château Peyrat : Récemment repris par 3 jeunes bordelais passionnés de vin, Château Peyrat est déjà reconnu par ses pairs pour sa qualité,
  • Audio Pro : Audio Pro est le spécialiste de la mise en son et en lumière de vos évènements sur Bordeaux et environs.

Combien peut-on économiser lors d'un mariage sponsorisé ?

 

Nous avons obtenus entre 20 et 50% de réduction sur les prestations sponsorisées. Dans notre cas particulier, nous avions certaines envies qui ont limité l’économie réalisée : Nous nous marions par exemple en haute saison, dans un lieu très demandé, donc aucune possibilité de partenariat concernant la location de salle. Nous avons été surpris par la différence de tarif entre la saison haute et la saison basse. En combinant mariage pendant saison creuse + sponsoring, il est surement possible de réaliser des économies plus importantes.

 

Quelles sont les contreparties demandées par les prestataires ?

 

Nous avions préparé plusieurs propositions couvrant l’avant, le pendant, et l’après-mariage. Cela allait d’une visibilité directe auprès de nos invites (logo sur les invitations, cartes de visite disponibles pendant le mariage) à une couverture médiatique par l’intermédiaire de notre blog, de notre site de mariage, ainsi que le démarchage de média tiers ciblés en fonction du thème du mariage pour des citations. Nous avions également laissé à nos prestataires la possibilité de nous faire eux mêmes des propositions, mais aucun n’a finalement demandé plus que ce que nous avions initialement proposé.

Masaki et Lisa - © Tous droits réservés
Masaki et Lisa - © Tous droits réservés

Combien de temps à l'avance avez-vous du vous y prendre ?

12 mois exactement, mais nous avons continuellement couru après le planning. Il aurait fallu raisonnablement commencer 6 mois plus tôt, pour être plus à l’aise sur l’emploi du temps.

 

Y-a-t-il des inconvénients pour un mariage sponsorisé, si oui lesquels ?

L’inconvénient principal est clairement le temps. Alors que l’organisation d’un mariage est déjà une activité prenante, le sponsoring rajoute une charge importante de travail. Certaines étapes s’en trouvent ralenties et/ou complexifiées. Quand on recherche des prestataires, par exemple,  il faut non seulement vendre notre projet, mais également expliquer le concept du sponsoring, relativement méconnu en France. En moyenne, cela triple la durée des conversations, ainsi que le nombre d’interlocuteurs. La préparation et la maintenance des supports (site, blog…) ou le démarchage de média jusqu’au dernier moment avant le mariage, consument également un temps précieux qui pourrait être utilisé a d’autres fins (préparer la décoration, la robe bref, les derniers détails). Le second inconvénient est qu’il faut être prêt à recevoir des réponses brusques et des critiques. D’une part, bien sur, de la part de prestataires qui ont a la fois une image traditionnelle du mariage et une vision biaisée du sponsoring. D’autre part, de certains invités, qui ne comprennent pas la démarche.

 

Quels conseils donneriez-vous aux futurs mariés qui veulent se lancer dans l'aventure ?

Masaki : D’abord, prévoir du temps, beaucoup de temps. Ensuite, pour espérer convaincre des prestataires il faut que le dossier soit très bien préparé avec des propositions concrètes pour augmenter la visibilité du prestataire, idéalement personnalisées en fonction du corps de métier (un traiteur n’a pas les mêmes besoins publicitaires qu’un photographe). Enfin, comprendre les contraintes financières des prestataires et être raisonnable, réaliste, sur vos demandes.

Lisa :

  • 1/ Toujours se mettre a la place du prestataire et essayer d’imaginer quel bénéfice il pourrait tirer du partenariat,
  • 2/ Ne pas désespérer en cas de retours négatifs,
  • 3/ Ne pas compter uniquement sur le sponsoring pour financer l’évènement,
  • 4/ Ne pas faire passer le sponsoring AVANT vos préférences et la qualité. Si vous ne trouvez pas de prestataires à votre gout, acceptant le partenariat, il ne faut pas hésiter à abandonner l’idée du sponsoring, sur le poste en question.

Un dernier mot peut-être...

Nous avons vraiment eu la chance de trouver des prestataires avec qui le courant passe très bien, et qui en plus ont été sensibles à notre projet et ont reconnu les bénéfices qu’ils pouvaient en tirer. Cette capacité d’écoute chez eux est peut-être la raison pour laquelle nous avons été en mesure de les convaincre de nous supporter, mais c’est surtout la raison pour laquelle nous sommes confiants qu’ils assureront à 200%  lors de notre mariage.

Le jour J en question étant dans 4 jours, nous retournons à nos préparatifs !

 

 

Merci énormément à Masaki et Lisa d'avoir consacré de leurs temps à Angélique DEBRUXELLES pour leur parler de leurs préparatifs et d'avoir répondu à toutes les questions !!


Suivez-nous :

Découvrez nos box

Un Jour Un Oui

Box Un Jour Un Oui

Sortie prévue

le 13 Juillet 2018

Magazine Un Jour Un Oui n°10 Juillet Août Septembre 2018

Suivez le magazine

Un Jour Un Oui


Un Jour Un Oui est le magazine de mariage breton gratuit !

 

Un Jour Un Oui est le magazine de mariage trimestriel !